Varun Saraf

Membre du Conseil de Fondation de l'IFPD et Membre du YAC (Inde)

Tout a commencé lors d’une promenade avec Christine (présidente du Conseil de l’IFPD) à Garibnagar, un bidonville du quartier de Bandra East (Mumbai). Nous marchions dans les ruelles étroites et je fus immédiatement fasciné. Il y avait de la pauvreté, beaucoup de privations et malgré tout un sourire sur le visage des femmes. Elles étaient courageuses et avaient quelque chose à prouver. L’incident qui a provoqué mon engagement fut lorsque je vis deux enfants d’environ 5 ans qui tenaient une pile de livres et se demandaient où ils pouvaient les vendre. Ils savaient que s’ils n’arrivaient pas à les vendre à un libraire pour un bon prix, ils devraient les braderpour le recyclage; c’est alors que j’ai réalisé le potentiel des habitants de cette zone et que je devais les aider à réaliser leurs capacités.
Notre hôtel se situait à une distance de 600 mètres mais je n’avais jamais remarqué ce quartier. J’ai commencé à récolter quelques fonds (en participant à un marathon de bienfaisance) et les ai investis dans un centre d’activités pour enfants. Ce centre offre aux enfants un programme d’apprentissage parascolaire axé sur la lecture et l’expression de soi. Nous avons établi un partenariat avec la Hippocampus Reading Foundation et ouvert notre première bibliothèque. Aujourd’hui nous avons 35 étudiants et 120 diplômés. Nous avons ensuite ouvert un centre d’activités pour femmes ou nous offrons des cours de formation artisanale – couture, macramé, cuisine mais aussi conversation anglaise et informatique. Au terme de la formation, nous aidons les femmes à créer des micro-entreprises.